Le futur est féminin · 08. décembre 2018
Je ne vous apprends rien, l’année 2019 arrive à grands pas ! Fin décembre est l’époque où l’on peut regarder derrière son épaule pour se dire : QUOI, DÉJÀ ? Où est donc passé tout ce temps ? Si j’étais une maniaque des chiffres, je me dirais : qu’ai-je donc fait de cette année, de ces 12 mois, de ces 8760 heures ? Bon, voyons voir : Sommeil : 2190 heures, Travail ― le job qui nourrit ma famille : 2600 heures, Corvées ménagères : 730 heures, S’occuper des enfants,...
10. novembre 2018
Vaste sujet, mais je vais essayer de faire court ! Partons du fait que toi, lecteur ou auteur, vis, tout comme moi, Gabrielle Dubois, dans une société dans laquelle, théoriquement, nous pouvons vivre, penser et agir en toute liberté. La question que je me suis posée et que je te pose, est : agis-tu vraiment comme une personne libre que tu es ? ‘Oh, mais bien sûr !’ vas-tu me répondre, sûre de toi, sûre de penser selon ton bon vouloir, ta bonne conscience personnelle… et sans...
Le futur est féminin · 07. novembre 2018
Quoi qu’on puisse en dire, j’aime Louise Saint-Quentin, l’histoire qui m’a libérée de moi-même. J’ai un travail qui me nourrit, donc aucun but de survie ne me forçait à écrire cette histoire. Si ce roman historique est précieux à mes yeux, c’est qu’à aucun moment je n’ai pensé qu’il pût y avoir de conséquences à ce travail, que ce soient la publication ou le rejet des éditeurs, le succès ou l’échec, puisque jamais lors de l’écriture, des recherches...
Le futur est féminin · 06. novembre 2018
Il y a deux ans, mon mari, mon fils, ma fille et moi, étions en vacances. Il faut vous dire qu’aucun de nous quatre n’a les mêmes goûts, ce qui ne facilite pas les vacances en commun ! Mais pourtant, nous aimons quand même être ensemble. Nous visitions donc une ville étrangère quand, une après-midi, nous nous sommes demandés : visiterons-nous ceci ou cela ? Mon mari et mon fils voulaient visiter ceci, ma fille et moi voulions visiter cela… et j’ai dit, sans y penser : «...
24. juin 2018
contrepoints · 01. avril 2018
George Sand par Alfred de Musset
Dès que George Sand eût quelque renommée, elle ne sut pas garder sa liberté : celle de sa propre demeure. Elle dut défendre sa porte aux curieux, aux désœuvrés, aux mendiants de toute espèce, car elle vit que ni son temps ni son argent ne suffiraient à cette misère humaine, vraie ou feinte.
24. mars 2018
George Sand, gabrielle dubois
Il est grand temps de laisser la parole à la plus femme qui soit. Pourtant, pour avoir la liberté de s’affirmer en tant que femme, elle dut s’habiller comme un homme et porter un nom d’homme : George Sand.
11. mars 2018
liberté
Mais que sont donc devenus nos jeunes et libres chevelus Romantiques de 1830, après la bataille d’Hernani ? Se sont-ils rangés ? Ont-ils faibli dans leur convictions politiques, usés par les ans et les désillusions ? Ont-ils eu, ou pas, le courage de rester libres ? C’est ce que nous allons voir dans ce sixième article de notre série Liberté et auteurs du 19ème siècle.
contrepoints · 10. mars 2018
Victor Hugo à Jersey
Nous voici arrivés au cinquième article de cette série Liberté et auteurs du 19ème siècle. Vous en souvenez-vous ? Nous avons parlé Liberté, égalité, argent, ingérence de l’État, répression même, et nous nous sommes demandés dans quel obscur méandre de la bureaucratie française s’était perdue la Liberté demandée en 1789.
contrepoints · 07. mars 2018
Théophile Gautier
Nous voici arrivés au quatrième article de cette série Liberté et auteurs du 19ème siècle. Ici, on nous mettra devant une évidence invraisemblable : on a la liberté de tendre le bâton pour se faire battre !

Afficher plus