Le futur est féminin

Le futur est féminin · 23. mars 2020
La séquestrée, Charlotte Perkins Gilman, Gabrielle Dubois
Oui, il est très difficile d’exiger son indépendance, de dire NON au rôle que vous attribue la société, dont l’un d’eux est la procréation. Et justement, la narratrice vient de mettre au monde un bébé qu’elle laisse aux soins de la nourrice. Qui peut l’aider dans cette dépression qui suit parfois l’accouchement ? Certainement pas son mari médecin qui ne sait soigner que les maux physiques et de toute façon, pour lui, les maux autres que physiques n’existent pas en dehors de l’esprit dérangé d’un
Le futur est féminin · 20. mars 2020
Gabrielle Dubois auteure femme
#auteure #ecrivaine #Gabrielle #Dubois #feminin #histoires #de #femmes
Le futur est féminin · 11. mars 2020
#Gabrielle #Dubois
Nous vivons bien dans un monde d’hommes et il serait plus que temps que ce soient les femmes qui puissent le chanter
Le futur est féminin · 08. mars 2020
Ce livre est un état des lieux de l’industrie du film américain et particulièrement hollywoodien. En gros, ce n’est pas joli, vraiment, vraiment pas joli… et en particulier pour les femmes, qu’elles soient storyteller, réalisatrice ou actrices.
Le futur est féminin · 10. octobre 2019
J’ai toujours travaillé pour gagner ma vie et celle de mes enfants. Jusque-là, rien d’extraordinaire. J’ai un travail physiquement éreintant, qui nécessite de porter beaucoup de poids à bout de bras. L’arthrose a élu domicile dans toutes mes articulations. Depuis 15 ans, elle trouve mon corps très accueillant ! Moi, je me sens comme un automate en fer rouillé. Il y a six ans, quand je me suis mise à écrire les romans qui envahissaient ma tête depuis toujours, j’ai donc dû...
Le futur est féminin · 25. septembre 2019
Jeanne Loiseau, poétesse, Automne
Épisode 3 : Jeanne Loiseau (1860-1921) et son Paysage d'Octobre « Octobre finit : dans l'allée, La couronne de la forêt, Jaunie et flétrie, est foulée Sous le pied du passant distrait. À cette parure enlaidie, Dépouille des beaux jours défunts, Par moments la brise tiédie Vient dérober d'âcres parfums. Dans la plaine, où flotte et se pose Un touchant et dernier rayon, Le laboureur grave dispose La charrue au bout du sillon. Sur un peuplier, malgré l'heure, Des feuilles frémissent...
Le futur est féminin · 24. septembre 2019
L'Automne, Marceline Desbordes-Valmore, poétesse
L'Automne, Marceline Desbordes-Valmore, poétesse
Le futur est féminin · 23. septembre 2019
L'Automne, George Sand
Les auteurs femmes et l’automne, hommage de Gabrielle Dubois aux grandes poétesses et romancières Épisode 1 : Extrait de François le Champi de George Sand, offert par Gabrielle Dubois « Nous revenions de la promenade, au clair de la lune, qui argentait faiblement les sentiers dans la campagne assombrie. C'était une soirée d'automne tiède et doucement voilée. Nous remarquions la sonorité de l'air dans cette saison et ce je ne sais quoi de mystérieux qui règne alors dans la nature....
Le futur est féminin · 30. août 2019
Molly Keane
J’ai commencé ce livre sans savoir de quoi il s’agissait, et très peu engagée à le lire du fait de la couverture : un tableau de Meredith Frampton, Portrait of a young Woman ― laquelle jeune femme a l’air pincé, méprisant, coincé.
Le futur est féminin · 26. août 2019
Colonne de la Victoire berlin
Au mois d’Août, j’ai passé une semaine à Berlin et Potsdam, en Allemagne, en famille. Pendant ce séjour riche en visites historiques et culturelles, en moments de détente et de surprises, j’ai bien entendu trouvé le temps de lire. J’ai lu Call me Woman, de Ellen Kuzwayo. Ma critique ici. Un jour, entre autres, nous avons vu La Colonne de la Victoire, un des symboles les plus connus de Berlin. Son socle carré, décoré de bas-reliefs, relate les guerres connues en Allemagne sous...

Afficher plus